Séverine THIOUX
SOPHROLOGUE
Thérapeute psycho-corporelle
Séverine THIOUX
SOPHROLOGUE
Thérapeute psycho-corporelle
 

Séverine Thioux, sophrologue

Questions/Réponses

Quelques précisions...

 

- Quelle est la spécificité de l' accompagnement thérapeutique en sophrologie?
 

L'importance de l' ici et maintenant, c'est dans la présence absolue que se passe la séance.  La volonté d'être avec ce qui se passe maintenant sans aller rechercher des comportements ou des histoires du passé. On ne revit pas des souvenirs négatifs, on se projette dans le futur grâce à nos capacités et ressources du présent.

La sophrologie en tant qu'étude de la conscience au travers du vécu corporel, permet de rétablir l'équilibre entre le corps et l'esprit.

Le but de la méthode est de se mettre à l'écoute de son corps afin d'identifier son stress, ses angoisses, sa fatigue  d'apprendre à y répondre par des réflexes de détente et de prendre de la distance avec le mental exclusif.

L'absence de diagnostic, le sophrologue travaille sur le "comment" et pas sur le "pourquoi" .

En effet, la sophrologie n' a pas vocation comme une thérapie classique, à régler les traumatismes lourds et autres problèmes enfouis. Le sophrologue n'est pas dans l'analyse. Il est orienté vers des solutions pratiques dans le cadre d'un parcours d'accompagnement défini.

 

- La sophrologie est elle une technique de relaxation?

 

Souvent les personnes qui viennent en consultation commencent par dire: " Vous savez chez moi la relaxation ça ne marche pas..." cela tombe très bien! car je ne vous demanderai  pas de vous relaxer, mais de vivre ce qui se passe en vous.

En sophrologie, ce que l'on prends souvent comme de la relaxation consiste en fait à se libérer des tensions, d'évacuer le négatif pour mieux rentrer dans une présence sereine. Ceci explique que sauf cas particulier, la pratique se fait debout ou assis dans des postures dynamiques qui permettent l'activation de la conscience.

La sophrologie va au-delà de la simple recherche de détente corporelle. La détente en relaxation est un objectif , en sophrologie, elle représente un moyen d'accès pour activer la conscience ; c'est une préparation à l'action qui doit permettre à terme, de vivre en meilleure santé.

 

- Et votre cerveau dans tout ça?

 

Le cerveau ne fait pas la différence entre ce qu'il imagine et ce qu'il vit en réalité!

  • si vous avez imaginé une situation désagréable, votre cerveau enregistre ces paramètres et génère de l'appréhension.
  • si vous avez vécu une situation difficile, le cerveau généralise les ressentis à toutes les situations ressemblant à celle-là.

Un cercle vicieux se met en place et faire croître votre appréhension. C'est là qu'intervient la sophrologie, notamment lors des exercices de visualisations positives, qui permettent de vous voir agissant autrement et réussissant ce qui est bon pour vous.

 

- Quelle est la différence entre la sophrologie et l'hypnose? et les points communs?

 

La sophrologie développe l'autonomie, la personne est encouragée à refaire les exercices chez elle, de façon quotidienne pour intégrer le travail de séance. Elle travaille sur la conscience.

En hypnose, la personne est plutot amenée à oublier le travail de la séance, pour une intégration inconsciente.

Les points communs: la voix comme support d'accompagnement, une modification du niveau de conscience (entre veille et sommeil), une visualisation, le fait que les deux ne se substituent jamais à un traitement médical, enfin, le client garde, dans les deux pratiques, son libre arbitre et reste en capacité de refuser une suggestion du praticien si cette dernière ne lui convient pas.

 

-Quelles sont les contre-indications de la sophrologie?

 

Les contre-indications sont rares: il s'agit principalement de troubles psychopathologiques importants comme les dépressions majeures et les psychoses non stabilisées. Le grand âge, la maladie ne sont pas une contre-indication car la pratique ne nécessite aucun effort physique  particulier et une adaptation des exercices est toujours possible. Je me déplace aussi à domicile en cas de mobilité réduite ou d'alitement.

Un contexte personnel ponctuel peut contre-indiquer la sophrologie, comme l'alcoolisme aigu, une douleur insupportable, une affection médicale aigue. Si vous avez un doute, je saurais vous conseiller.

 

- Quelles sont les limites de la sophrologie?

 

De nombreux troubles ne sont pas accessibles à la sophrologie utilisée seule mais au sein d'une équipe pluridisciplinaire: douleur chronique, dépression sévère, troubles du comportement alimentaire, fibromyalgie..

La sophrologie ne se substitue pas à un traitement médical , ni n'interfère avec. Le sophrologue ne pose pas de diagnostic, n'influence pas les choix thérapeutiques de ses clients et n'intervient pas dans les traitements en cours.

Dans le cas des accompagnements de comportements pathologique (phobies, addictions, pulsions) , la sophrologie vient en complément d'un suivi psychologique et/ou médical.

Aujourd'hui, la sophrologie, au sein d'une équipe pluridisciplinaire, peut accompagner l'immense majorité des affections physiques et psychiques, en complémentarité de tout ce qu'apporte notre système de santé : pour exemple, une collaboration avec une sage-femme dans le cadre d'une grossesse, un osthéopate en cas de douleurs , un orthophoniste pour des problèmes de concentration ou encore un kiné pour des problèmes de blocage.

 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.