Comment gérer la colère de mon enfant?


122 vues

Comment gérer la colère de mon enfant à la maison?

Chez les enfants, la colère engendre des comportements désagréables. Elle se manifeste par des cris, des pleurs, et parfois des gestes brusques et incontrôlés. Il peut arriver que la colère cache une émotion enfouie qui exprime un mal-être. Mais la plupart du temps, la colère est un signe d'intolérance à la frustration.

Certains enfants ayant des difficultés à gérer la frustration ont tendance à se mettre en colère plus que d'autres.

Imaginez un petit volcan à l'intérieur de lui: ça bout à l'intérieur de son corps jusqu'à atteindre l'explosion!! A ce moment là, son cerveau est submergé et l'enfant ne peut plus raisonner, l'émotion est intense et il ne peut la gérer..

Ainsi lorsqu'une frustration ou une contrariété s'installe chez votre enfant, il peut être nécessaire de lui proposer des solutions avant une montée en pression! Il est préférable de favoriser un retour au calme pour aider l'enfant à gérer ses émotions. En tant que parents, une attitude calme et positive rassurera l'enfant et permettra de ne pas envenimer la colère.

Je vous donne 6 astuces (à tester!) pour appréhender la colère de votre enfant:

- Aider l'enfant à nommer son émotion: "wow, on dirait que tu es vraiment en colère?!", " c'est difficile pour toi, tu es frustré parce que....", "tu es tellement énervé contre ton frère, tu détestes quand il fait ça"....

- Faire preuve d'empathie et de respect pour son ressenti: "X a fait ça et ça t'a énervé parce que toi, tu as envie de.... c'est vrai que c'est enrageant quand..je crois que j'aurai aussi été énervé à ta place", " je dirai que ta colère est au moins à 8 sur 10 ou peut être même à 9, est ce que c'est ça?"

- Proposer un lieu ressource: A la maison ou en classe, il est possible d'aménager un coin de retour au calme dans lequel l'enfant trouvera des ressources pour "redescendre" (paille dans laquelle souffler, balle anti stress, écrire pu dessiner sa colère....) Lui proposer d'y aller sans insister s'il refuse. L'isolement forcé pour que l' enfant "se calme et réfléchisse" est inefficace.

- Pratiquer les exercices de respiration, vus en séances de sophrologie!

- Proposer des activités sensorielles: malaxer la pâte à modeler, regarder une boule à neige retournée, sentir une odeur agréable,...

- Inviter l'enfant à bouger pour libérer sa colère en pratiquant les exercices de sophrologie!

Si votre enfant est en colère à la suite d'un conflit avec vous, il se peut qu'il ne veuille pas essayer ces astuces! Pour l'inciter, faites le en même tems que lui.

Vous pouvez lui confier que vous êtes aussi en colère et que vous allez faire les exercices pour vous sentir mieux. Votre enfant comprendra que vous partagez une émotion et que vous avez besoin d'évacuer ce trop-plein. Ce moment de partage sera efficace pour désamorcer le conflit

Le seul fait de se sentir accepté dans son émotion calmera votre enfant bien plus efficacement que toutes les paroles d'apaisement que vous pourriez lui dire, lesquelles peuvent être interprétées comme un refus d'entendre sa colère et peuvent au contraire l'augmenter..

Si votre enfant a néanmoins des troubles importants et persistants ou que vous vous en sortez pas, je vous conseille de consulter un professionnel qui saura proposer des outils efficaces et un vrai suivi!

 

 

 


Articles similaires

Derniers articles

Qu'est ce que l'épuisement maternel?

Mieux comprendre mon ado

Walk and Talk , la marche thérapeutique en plein air

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion