Séverine Thioux
Sophrologue
Enfants, Adolescents, Parents
 

Zoom sur la respiration en sophrologie


La respiration est plus que d'actualité, au sens propre comme au sens figuré.. 30 000 c'est le nombre de fois que l'on respire par jour! Un geste naturel certes mais qui mérite que l'on se penche dessus pour l'utiliser à bon escient.

Elle est une 3 des techniques utilisées en Sophrologie, en plus du relâchement musculaire et de la suggestion mentale, dont je parlerai dans mes prochains articles.

Appelée "Respiration ventrale", "respiration diaphragmatique", "respiration abdominale", "respiration du nouveau-né", ou encore "respiration de l'animal au repos".

Ces respirations sont identiques, elles ont le même objectif et le même mécanisme: stimuler le diaphragme et le nerf vague pour améliorer sa santé et son bien-être.

Plus on stimule le diaphragme (muscle respiratoire), plus on le dynamise, plus on brasse de l'oxygène dans notre corps pour oxygéner nos cellules et nos organes et renforcer nos capacités physiques et mentales. 

Le diaphragme est capable de brasser 70% d'air dans notre organisme, il régule l'ensemble de nos organes et il est notre première porte d'entrée à la détente.

Le stress aura tendance à réduire les mouvements du diaphragme, à rendre notre muscle moins dynamique et à diminuer sa capacité à brasser de l'air. Il pollue notre écosystème..

Une personne stressée aura tendance à respirer avec sa région côtière (thorax) et donc à réduire ses capacités respiratoires. Plus on est stressé, plus notre corps se bloque et se ferme, ne permettant ainsi qu'un souffle limité vers le haut.

En pratique, ça donne quoi?

Inspiration profonde par le nez, votre diaphragme se contracte, il appuie sur vos viscères tandis que vos poumons se remplissent d'air et que votre ventre se gonfle comme un ballon.

Expiration longue et régulière par la bouche en imaginant souffler dans une paille, votre diaphragme se relâche et remonte tandis que vos poumons se vident et votre ventre se dégonfle.

 

Respirer par le ventre sollicite davantage et mieux les poumons. Notre organisme, notre sang et notre cerveau sont mieux irrigués et oxygénés.

La respiration abdominale, pratiquée de manière régulière,  permet de repousser ses angoisses et ses contrariétés.. elle peut se faire consciemment à n'importe quel moment de la journée quand le besoin se fait sentir, pas besoin d'être allongé pour la pratiquer. 

 

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.