Puis je faire confiance à mon ado?!


88 vues

Il fait beau, il fait chaud, ça sent bon le sable chaud! Votre ado vient d'avoir son Bac, son permis (ou pas..!) , les festivals vont bon train un peu partout, les soirées s'enchaînent pour son plus grand bonheur et vous, vous êtes mort(e) d' inquiétude....

Vous redoutez l'effet groupe, que votre fille se laisse entraîner par un sale type, qu'il rentre en scooter alors qu'il (ou elle) a bu, qu'il se drogue, etc, etc...

Bref, vous ne lui faites pas confiance car vous avez le sentiment que votre ado ne mesure pas les risques et les conséquences de ses actes!?

Dans le livre "Je m'en fiche j'irai quand même" ( que je vous conseille de lire!), le psychiatre P. Huerre nous confie que les "parents restent accrochés à l'image qu'ils avaient de lui (leur ado) avant la puberté". 

Et malheureusement pour nous, parents, notre ado réinterroge nos règles et principes de vie, ce qui fait dégringoler notre côte de popularité acquise durant la petite enfance...Le tout est de comprendre qu'il ne cherche pas à nous détruire mais à tester ses propres limites!

A l'adolescence, votre enfant continue son développement personnel et il va se détacher, comme il l'a déjà fait en allant à la crèche et à l'école, même si  j'en conviens les risques n'étaient pas les mêmes ...

C'est important d'avancer par étape, de sentir où il en est dans son développement, on ne fait pas les mêmes choses à 10, 15 ou 20 ans, la prise d'initiative doit être juste et adaptée à l'âge de votre enfant.

Son caractère et sa personnalité (étourdi, impulsif, joueur,..) génèrent aussi de la peur à prendre en considération.

Alors quelques pistes pour vivre au mieux cette période: 

- Interrogez vous. Si votre enfant vous déstabilise, tentez d'en identifier les raisons:

Votre peur traduit peut être des inquiétudes sur son éducation, les règles établies au sein de la famille ou bien des expériences personnelles malheureuses?

- Ayez confiance en vous et ne fléchissez pas sur ce qui vous semble primordial! Votre ado a plus que jamais besoin de repères pour acquérir de l'autonomie. Pour être crédible à ses yeux, il est préférable d'être sûr de vous et de la position que vous défendez.

- Responsabilisez -le. Pour établir la confiance, concluez un "contrat" évolutif en fonction de son attitude: "si tu respectes la règle que nous établissons ensemble, tu auras davantage dans les mois à venir",... 

Votre ado sera rassuré car il voit que vous êtes solide et peut prendre une part active aux décisions. L'idée des choses "négociables" et d'autres "non négociables" est un bon compromis à essayer pour favoriser l'échange. 

 

- Dédramatisez. Il/elle est rentré plus tard que l'heure autorisée et vous avez raison d'intervenir car la consigne doit être respectée. C'est le principe de la confiance. Mais lui interdire définitivement toute sortie ne sera pas constructif: il doit être capable de reconnaître son erreur, de rectifier par lui même son attitude pour "recoller au contrat".

- Faites-vous aider! La vie à la maison doit être agréable. Si vous vous sentez débordé par vos émotions et par l'attitude de votre ado, il est temps pour vous de prendre de la distance et de travailler sur vos angoisses. Cela sera bénéfique pour toute la famille ! 

Proposez lui aussi de consulter, l'accompagnement par un thérapeute lui permettra de parler sans la crainte de vous blesser. 

 

 

 

 

 

 


Articles similaires

Derniers articles

Qu'est ce que l'épuisement maternel?

Mieux comprendre mon ado

Walk and Talk , la marche thérapeutique en plein air

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion