Qu'est ce que l'épuisement maternel?


24 vues

Les mères sont d'excellentes candidates au burn out, j'en reçois tous les jours au cabinet. L'épuisement intervient quand les responsabilités maternelles usent petit à petit l'ensemble du capital énergie.

C'est un stress chronique provoqué par l'accumulation de microagressions quotidiennes. Les mères subissent toutes sortes d'angoisses et d'inquiétudes liées au bien-être de leurs enfants. Elles sont soumises à de nombreuses sollicitations auxquelles elles doivent répondre pour garantir la sécurité et l'épanouissement des enfants.

Il y a aussi la pression autour de la  "parentalité bienveillante": disponibilité pour les enfants, manger bio, être zéro déchet, etc... qui crée beaucoup de stress. 

Toutes les mères peuvent être touchées, qu'il s'agisse de parents en solo ou en couple, de personnes qui travaillent ou de mères au foyer. Un enfant avec un handicap, un trouble neurodéveloppemental ou un suivi médical lourd est un facteur aggravant.

 Le burn out maternel passe par 3 stades:

1. Epuisement physique et émotionnel

La mère en proie au burn out maternel a épuisé l'ensemble de ses ressources intérieures mobilisées de façon prolongées pour faire face à une situation stressante. Elle n'a plus rien à donner en terme d'énergie physique, émotionnelle et psychologique.

2. Distanciation/ Détachement

La mère va se distancier physiquement et émotionnellement du facteur de stress qui l'épuise: les enfants et les tâches domestiques. Elle se détache pour moins souffrir et moins mobiliser ses ressources d'énergie et ainsi préserver les quelques ressources qui lui restent.

Le détachement est un mécanisme de survie.

3. Reniement des accomplissements

Privée de forces et d'énergie, la mère en burn out perd confiance en elle et en ce qu'elle fait. L'angoisse et le doute sont omniprésents et elle s'auto critique sévèrement. Elle ne reconnait aucune valeur dans ses accomplissements passés, présents et futurs.

 

Les mères qui ignorent l'existence du phénomène de burn out maternel sont isolées dans leurs émotions, leurs frustrations et leur stress, ce qui peut entraîner une grande souffrance.

Elles sont convaincues d'être les seules à vivre de tels dilemmes. Elles se sentent au bout du rouleau mais ont l'impression que la plupart des mères qui les entourent s'en sortent mieux qu'elles, ce qui renforce d'autant leur sentiment d'incompétence.

Il peut aussi être la cause de violence envers les enfants.

Déléguer certaines tâches à votre conjoint ou à une personne proche est une première étape, ensuite vous devez vous pardonner vos écarts de conduite, il n'est pas interdit d'être énervée, impatiente ou fatiguée. Accepter ses émotions et demander de l'aide quand on perd le contrôle trop souvent.

Etre une mère stressée n'a rien d'inavouable ou d'honteux.

Enfin, se reposer sans prendre le temps de comprendre les causes et de mettre en place les changements nécessaires augmentent les risques de récidive.

Un accompagnement parental est nécessaire pour rassurer le parent, trouver les causes et un équilibre sur le long terme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Articles similaires

Derniers articles

L'addiction chez les adolescents

Mon enfant ment: que faire?

Qu'est ce que l'épuisement maternel?

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion